Ce que vous devez savoir sur le growth hacking

Le growth hacking est une technique utilisée en marketing pour générer une croissance d’activité rapide. D’un point de vue étymologique, il vise à se développer de façon non conventionnelle. Que veut dire ce terme sur le plan professionnel et en quoi est-il nouveau du traditionnel inbound marketing ?

C’est quoi le Growth Hacking ?

Globalement, le growth hacking est une stratégie qui vise à augmenter le nombre de clients d’une entreprise ou d’une startup. Cette méthode a pris vie au niveau des startups de la Silicon Valley. À la base, le mot hacking traduit un piratage. Ici, il est utilisé de façon métaphorique. Il traduit une manière d’agir différente, peu onéreuse et beaucoup plus rapide.

Actuellement, il est devenu très important pour les grandes entreprises. Néanmoins, il prend aussi une place importante au sein des startups en raison de ses fondations. Il a pour unique objectif de booster ou de promouvoir la croissance économique d’une entreprise. Le rôle du growth hacker, dans ce cas-là, c’est de rechercher des opportunités visant à accroitre une activité. Les démarches entreprises pour y parvenir sont presque similaires à celles de l’inbound marketing.

Entre autres, il faut avoir une parfaite maîtrise des techniques de marketing digital. Notamment en SEO, SEA, social media, emailing, inbound marketing… Il faut aussi une excellente connaissance des problématiques des clients et des prospects. Puis, en dernier, il faut avoir les compétences nécessaires pour sortir des sentiers battus (de l’ordinaire). Pour cela, il n’y a pas de règle en particulier. D’où la particularité de la méthode.

En growth marketing, tout est une question de temps. Il est important de faire croitre un projet le plus vite possible.

Quelle différence avec l’inbound marketing ?

L’inbound marketing est une stratégie marketing qui vise à attirer des clients de façon continue et naturelle. Quant au growth hacking, c’est également une stratégie marketing. Il a pour principal objectif de faire connaitre une marque ou un produit en un temps record en utilisant un petit budget. En comparant ces 2 définitions, nous pouvons déjà avancer la ressemblance entre les deux méthodes.

Une analyse en profondeur démontre plusieurs nuances entre ces 2 politiques. L’inbound marketing consiste d’abord à faire une analyse du marché afin de proposer un projet qui va plaire à un public cible. C’est seulement après une analyse et un ajustement fidèle aux besoins de la cible que la startup fait connaitre son produit ou service.

Dans le cas du growth hacking, le produit est d’ores et déjà élaboré à l’avance. Le but de la stratégie est de faire accepter le projet à la catégorie de personne choisie. Aucun ajustement relatif à une étude de terrain n’est mis en place. Soit le produit plaît soit ce n’est pas le cas. C’est à ce niveau qu’il est important d’avoir un growth hackeur. Il doit avoir les compétences nécessaires pour que le public puisse désirer le produit ou service proposé tel qu’il est présenté.

Dans le cas de l’inbound marketing, les avis clients sont pris en compte avant le lancement du produit. Avec l’autre démarche, le feedback ou le retour utilisateur est pris en compte après le lancement de l’idée innovante. De plus, il a pour objectif de lancer une idée avec un budget minimum. Ce qui n’est pas toujours le cas d’un projet utilisant l’inbound marketing. Ce dernier peut requérir un budget conséquent selon la nature du projet.

L’inbound marketing sert avant tout à générer du profit grâce à une amélioration de la visibilité d’une marque. Tandis que l’autre méthode place l’intérêt en dernier. Son but est de démultiplier le résultat d’un projet dans un intervalle de temps très serré.

Pourquoi utiliser le Growth Hacking pour développer sa startup ?

Pour être classifiée de startup, votre entreprise doit avoir comme principal objectif de se développer mensuellement à un rythme effréné. Ce dernier se base sur la réalisation du chiffre d’affaires qui doit être en progression constante. Si une société ne poursuit pas cet objectif, elle ne peut pas être classifiée de startup.

Le growth hacking est une stratégie qui accompagne parfaitement l’avènement d’une startup, car il véhicule le même objectif. C’est-à-dire qu’il vise à faire croitre un projet le plus vite possible en utilisant un minimum de budget. Tout comme ce dernier, la startup a elle aussi pour objectif de faire grimper le nombre d’utilisateurs d’un produit et/ou service.

L’avantage de la stratégie marketing du growth hacking réside dans le fait qu’il permet de réutiliser des contenus. Cette pratique est la clé d’une bonne politique de marketing. La qualité du contenu d’un site permet d’obtenir un bon positionnement sur internet. Étant donné que cette méthode vise à utiliser le minimum de budget, c’est un bon plan pour votre startup. Vous n’avez pas besoin de faire appel à des créateurs de contenus. Il vous suffit de réutiliser ceux que vous avez déjà.

Le programme de parrainage qu’il propose a déjà permis à de nombreuses startups de se promouvoir à moindre coût. En réalité, acquérir de nouveaux clients peut se faire à des coûts plus ou moins élevés. En vous tournant vers le système de parrainage, vous réduisez considérablement le budget investi pour cet effet. Vous évitez ainsi une éventuelle fermeture définitive de votre startup suite à un manque de budget.

Enfin, grâce au growth hacking, vous allez pouvoir appliquer la politique de la preuve sociale dans le développement de votre startup. Imposez-vous sur les réseaux sociaux pour interagir avec vos clients cibles. En créant votre propre communauté, vous allez pouvoir facilement vanter vos produits et services. Cette méthode permet aussi de récolter leurs avis en temps réel afin de les utiliser comme base de données pour parfaire davantage votre produit.

Comment mettre en place le growth hacking pour votre startup ?

Cette stratégie est très simple à mettre en place au niveau de votre startup. Après tout, il fait appel à peu près aux mêmes méthodes que celles utilisées dans l’inbound marketing. Lorsque vous soignez votre site internet, dites-vous que vous appliquez déjà une partie du growth hacking. Au-delà du contenu de qualité, il faut faire attention à d’autres détails. Entre autres, la vitesse de chargement de la page web, le choix d’un serveur rapide et fiable, optimisation de la page d’accueil…

En plus de proposer des textes, tournez-vous également vers la réalisation de vidéo captivante. Une étude récente a démontré que les utilisateurs passent plus de 80 % de leurs temps sur un site ou une page qui contient des vidéos. Le marketing vidéo est une stratégie nécessaire pour faire connaitre et développer l’activité de votre startup.

Se faire recommander est également une bonne technique qui tire des méthodes du growth hacking. C’est une autre forme de preuve sociale qui contribue au développement rapide et extrême d’une startup. Vous pouvez demander à un influenceur ou un blogueur connu pour la promotion de votre entreprise montante.

Ce genre de méthode peut faire exploser le nombre de visiteurs de votre site. Cet acte va surtout contribuer à multiplier votre chiffre d’affaires. Pour une startup, la production de profit est l’essence même de son existence.

Mes conseils et envies :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici