Travailler dans la finance : pourquoi et comment ?

Travailler dans la finance : pourquoi et comment ?

La finance attire énormément en raison des multiples avantages qu’elle offre : nombreuses offres d’emploi, rémunération élevée, perspectives d’évolution intéressantes, etc. Vous souhaitez faire carrière dans ce domaine ? Voici tout ce que vous devez savoir au préalable.

Pourquoi se lancer dans la finance ?

Il existe nombre de raisons de travailler dans la finance. La rémunération en fait partie. En effet, un emploi dans ce domaine permet généralement de bien gagner sa vie. Certes, il se peut que votre salaire ne soit pas très élevé lorsque vous entrerez sur le marché du travail. Néanmoins, il augmentera considérablement avec le temps, sans compter que vous bénéficierez de nombreux autres avantages.

Par ailleurs, le fait de décrocher un emploi dans la finance est assimilé à la réussite sociale. Le cinéma n’est pas étranger à cette situation. Dans les films, les hommes et femmes de la finance portent souvent des vêtements coûteux et conduisent des voitures de luxe. En travaillant dans la finance, vous renverrez une image prestigieuse.

Tout comme les possibilités en matière d‘activité d’auto-entrepreneur, celles en termes de métier sont innombrables dans la finance. Il s’agit du secteur privé qui recrute le plus en France. Chaque année, la finance pourvoit plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans le pays. Contrairement à certaines idées reçues, ses métiers ne se limitent pas à la banque. En effet, il est aussi possible de travailler dans l’assurance, l’entreprise, le conseil ou encore l’audit.

En outre, les métiers de la finance offrent de très belles perspectives d’évolution de carrière. L’ouverture à l’international en est un parfait exemple.

Pourquoi se lancer dans la finance ?
Source : shutterstock.com

Quel métier de la finance privilégier ?

Certains métiers de la finance sont particulièrement plébiscités, car ils permettent de toucher un salaire très conséquent. C’est notamment le cas du métier de directeur administratif et financier (DAF). Il s’agit d’un poste central dans une entreprise. La première fonction du DAF consiste à assurer la santé financière et administrative de cette dernière. Il supervise et coordonne différents services (contrôle de gestion, comptabilité, ressources humaines, etc.).

Le métier de consultant en actuariat est aussi très bien rémunéré. Ce professionnel est le plus souvent employé par une banque ou une assurance. Il est, entre autres, chargé de trouver des solutions pour optimiser la rentabilité de l’organisation qui l’emploie.

Autre option intéressante : travailler dans la finance en tant que trader. Le trading vise à générer du profit avec l’achat et la vente de différents produits financiers. Ce métier peut s’exercer aussi bien sous le statut de salarié que celui d’indépendant. Le trader peut également fournir des conseils d’investissement.

Dans la liste des métiers de la finance à privilégier, on retrouve en outre celui de contrôleur financier. Ce professionnel a pour mission de vérifier les finances, les dépenses et les comptes d’une entreprise afin d’assurer qu’ils sont conformes à la législation et aux normes en vigueur en matière de comptabilité. Il peut également se voir confier une analyse économique à l’issue de laquelle il devra élaborer des scénarios d’anticipation.

Quelle formation faut-il suivre ?

Il est indispensable de réunir plusieurs conditions pour travailler dans la finance. La première est d’être à l’aise avec les chiffres. Il faut également s’intéresser à l’actualité financière et économique. Cela peut notamment se traduire par la consultation de sites comme magazine-economie pour obtenir plus d’infos sur le monde de la finance ou des bons plans économiques dans la vie de tous les jours.

Quelle formation faut-il suivre ?
Source : shutterstock.com

Autrement dit, vous devrez suivre une formation si vous comptez occuper un poste dans la finance. Après le bac, vous pouvez notamment opter pour :

  • Le brevet de technicien supérieur en comptabilité et gestion des organisations (BTS CGO). Il s’agit d’une formation de 2 ans qui permet d’obtenir un diplôme reconnu par l’État ;
  • Le bachelor universitaire de technologie en gestion des entreprises et des administrations (BUT GEA). Au terme d’une formation qui dure 3 ans, vous décrocherez également un diplôme reconnu par l’État.

Avec un BTS ou un BUT, vous n’aurez pas l’opportunité d’accéder d’emblée à un poste à haute responsabilité. Pour cela, vous devrez poursuivre vos études. Vous pouvez notamment intégrer une école universitaire de management ou une école de commerce pour choisir une spécialisation.

Après le bac, il est également possible de faire des études universitaires pour obtenir :

  • Une licence professionnelle en économie, gestion et management des organisations ;
  • Une licence en mathématiques
  • Une licence en mathématiques appliquées et sciences sociales (MASS).

Une fois la licence décrochée, vous pouvez vous orienter vers un master pour faire une spécialisation.

Mes conseils et envies :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.